Bandeau inférieur

Vivre à Serémange-Erzange/Vie Sociale/Médiation Sociale

Médiation Sociale


 
Chaque semaine, des habitants défilent en mairie pour exposer de nombreux problèmes de voisinage (nuisances sonores, végétation dépassant chez le voisin, litiges liés aux questions de mitoyenneté, mésententes, dégradations, stationnements abusifs, etc.), Ces conflits concernent des affaires ne faisant pas l'objet d'un traitement judiciaire.
 
Ils peuvent cependant prendre une tournure dramatique pour ceux qui le vivent au quotidien.
Il n'est pas rare de voir arriver des personnes en " bout de course ", déprimées, désemparées, frustrées de ne pas avoir été entendues.
 
Petits délits qui gâchent le quotidien de beaucoup de gens. La Municipalité rappelle qu'il existe une médiation sociale sur la commune.
 
" La médiation se définit comme un processus, le plus souvent formel, par lequel un tiers, impartial, le médiateur, tente à travers l'organisation d'échanges entre les parties, de leur permettre de confronter leurs points de vue et de rechercher avec son aide, des solutions, librement négociées, au litige qui les oppose.

La médiation sociale est undispositif non juridictionnelde prévention des conduites agressives et de régulation de conflits ".
 
 

Intérêts de la médiation sociale
Intérêt par rapport aux procédures de traitement traditionnelles

  • La prise en compte de conflits peu pris en charge par les procédures de traitement traditionnelles.

  • Écoute attentive des personnes, sans jugement, sans velléité de déterminer un gagnant et un perdant.

  • Mode consensuel et non pas conflictuel ou règlement des litiges.

  • Travail en profondeur sur les causes du conflit permettant de restituer ce dernier dans son contexte avec pour conséquence la réduction du sentiment d'insécurité.

  • Intérêt et satisfaction pour les médiés de ne pas devoir passer par la police ou la justice pour régler leurs litiges.

  • La médiation sociale coûte moins chère qu'une décision de justice, où le gagnant n'est pas toujours celui que l'on croit.
     

Comment faire ?

se rendre à l'accueil en mairie, qui prendra contact avec Émergence qui vous fixera un rendez-vous.